Beaucoup de moines irlandais sont partis sur le continent, notamment en Gaule dans les années 450 à 600. C’est dans notre région que l’un d’entre eux, St Gal, décida de faire une halte.
Il est probablement à l’origine du village du Montrel , qui se serait appelé primitivement « Monastérium ». St Gal après avoir été ermite, créa un monastère.

Le village comptait au début du siècle 90 habitants. Les habitants de ce village ont toujours été attachés à St Gal. Une chapelle construite dans les années 1925 à 1932 environ, lui est dédiée. Elle remplace un édifice plus petit et orienté différemment.

Suivant un dicton, partout où se trouvait St Gal, les bêtes féroces ne faisaient aucun mal.
Un autre épisode renforça la confiance des habitants : sur vingt et un hommes du village mobilisés lors de la guerre 14-18, vingt sont revenus sains et saufs. Le retour de tous les poilus fut attribué à la protection de St Gal et en signe de remerciement, ils ont reconstruit la chapelle.

En 1991 une association type loi 1901 s’est mise en place, son nom : « Comité de la chapelle St Gal » ; son but est l’entretien et la restauration de la chapelle.

Début juillet, l’association organise le pardon, avec une messe célébrée dans la chapelle avec la procession dans le village. La journée se poursuit par un repas et d’une après-midi de détente.

Infos supplémentaires :

imagechapelle-langast.weebly.com/patrimoine...

image
navigation navigation
navigation navigation
navigation navigation